UN VENDREDI, DES PROCESSIONS EN QUANTITÉ
Cristo Morto @Gaetano La Fratta

UN VENDREDI, DES PROCESSIONS EN QUANTITÉ

Six processions pour six villes et autant de traditions. Si lors du Vendredi Saint vous vous trouvez dans les Abruzzes, il va falloir choisir une de ces représentations et y assister.

La procession de Chieti : l’ancienne

Notre premier choix est une procession parmi les plus anciennes du Pays, celle de Chieti, qui trouve ses origines dans l’année 842 apr. J.-C. Elle est organisée par l’archiconfrérie Le Mont Sacré des Morts et implique la participation de treize autres confréries.

La semaine sainte de Chieti se déroule de la façon suivante : elle commence le dimanche des Rameaux par la convocation des agrégés ; elle se poursuit le Mercredi Saint avec l’habillement de la Vierge réalisé par la prieure, femme du gouverneur. Le Vendredi saint, depuis les lueurs du jour, les musiciens et les 150 choristes répètent les aires qui seront jouées à la fin de la procession du soir, dont le fameux Miserere composé en 1740 par Saverio Selecchy (déformation exotique de son vrai et moins fascinant nom Sallecchia – qui signifie dans le langage familier “faire une frite”,  coup sur les fesses donné d’un geste vif du revers de la main).

À 19h, la procession part de la Cathédrale de Saint Justin et parcourt les rues du centre historique de Chieti. En ouverture du défilé, l’archiconfrérie, dont les confrères sont encapuchonnés et habillés en noir et jaune et portent des lanternes dans la main. À suivre, les autres confréries, parmi lesquelles nous pouvons nommer celle de la Miséricorde et celle de la Ceinture, composée exclusivement de femmes, les premières habillées en noir et les deuxièmes en blanc.

La procession, depuis sa création, a toujours eu lieu, peu importent les conditions climatiques ou historiques (elle a même eu lieu en 1944, en plein conflit mondial).

Chieti ©Olivier Jules
Chieti ©Olivier Jules

Le Vendredi saint à Lanciano

De Chieti, déplaçons-nous à Lanciano. Depuis 1798, la procession du Vendredi saint est un des évènements les plus suivis de la semaine sainte (ici, vous trouverez un article complètement dédié).

À Lanciano, la confrérie de la Mort et de l’Oraison de Saint Philippe Néri organise la procession qui part à 19h depuis l’église de Sainte Claire. En ouverture, le cyrénéen, un des membres de la confrérie habillée seulement d’un habit monacal et pieds nus, porte la croix du Christ. Il est choisi le jour même par le Prieur. À suivre, les confrères, hommes et femmes, habillés en noir et à visage découvert, suivis par les enfants et les adolescents portant les symboles de la Passion, les statues des trois Marie endeuillées et la sculpture en bois du Christ mort.

L’atmosphère est d’un recueillement absolu, accompagné seulement par le son de la fanfare qui joue le Miserere et marche avec la procession et, périodiquement, par le son âcre de la crécelle.

Processione Lanciano
Lanciano ©Olivier Jules

Ortona et l’étreinte de ses femmes

Déplaçons-nous vers la côte, à Ortona, où la célébration du Vendredi saint débute à 5h du matin avec la procession des symboles de la Passion. Le défilé part depuis l’église du Purgatoire, où il est béni, et procède vers l’église de Sainte Marie des Grâces.
D’ici, à 19h30, partira une deuxième procession, pendant laquelle les participants, en silence ou en récitant des prières et des litanies, parcourent les rues du centre historique de la ville. Tous les participants sont habillés en noir et le groupe le plus important d’entre eux est composé de 250 femmes, selon la tradition des veuves ou des femmes en quête d’amour, qui marchent étreintes entre elles. Elles éclairent la procession avec des lampes et sont les gardiennes des coussins de cérémonie et des tableaux de la Passion du Christ.
Hommes et femmes qui participent à la procession entonnent le
Miserere du maître Francesco Masciangelo dans une atmosphère de contrition absolue. C’est un spectacle vraiment unique.

La “Désolée” de Teramo

La ville de Teramo met en scène une autre célébration originale : celle de la Procession de la Désolée, née en 1290. Elle est organisée par la confrérie des Cinturati et a lieu le vendredi matin, au lever du soleil.
À 3h30, les citoyens et les confrères se retrouvent devant l’église de Saint Augustin et à 4h commence la procession qui remémore la quête de Jésus, déjà condamné à mort, par sa mère. Elle le cherchera dans sept des églises de la ville, rappelant ainsi les Sept Douleurs du deuil.

Un des confrères porte une croix en bois, suivi par les symboles de la Passion et par un groupe de femmes habillées en noir et chantant des hymnes sacrés. Ensuite, défilent le prêtre du Dôme et ceux des autres paroisses. Seulement après, la Désolée qui donne le nom à la célébration, fait son apparition : une statue en bois de la Vierge des Sept Douleurs habillée d’une cape noire et portée par des femmes, elles aussi habillées en noir
Pour clôturer la procession, la fanfare, qui entonne des musiques écrites par les compositeurs de la ville. Le défilé parcourt toute la ville, dont les habitations sont décorées avec des draps noirs ou violets, et accompagne la Vierge dans sa quête, jusqu’à atteindre l’église de l’Annonciation, où la mère trouve enfin son enfant mort. Après une longue salutation, la procession revient vers l’église de Saint Augustin.

Settimana Santa Lanciano ©Olivier Jules
Lanciano ©Olivier Jules

L’Aquila et la procession du Christ mort

La Solennelle Procession du Christ mort de L’Aquila, capitale de la région, fut rétablie en 1954 par Frère Salvatore (Nicola Roccoletti) après 200 ans de vide, mais elle date du XVIe siècle.
Après le tremblement de terre de 2009, cette célébration est devenue une occasion pour se réunir dans la capitale de la région.

Le Vendredi saint à 20h, la procession part de la Basilique de saint Bernardin et parcourt les rues de la ville accompagnée de centaines de fidèles des différentes confréries portant des simulacres, des brasiers d’encens, des statues et des torches. Comme à Chieti, la procession est accompagnée des musiques de Selecchy, entonnées par un large chœur, un orchestre de cordes et de flûtes du Conservatoire A. Cascella et des collèges.

Beaucoup de simulacres qui défilent dans la procession de L’Aquila ont été réalisés par l’artiste Remo Brindisi à l’occasion de la première célébration de 1954, et ont été ensuite enrichis par les donations d’artistes de renommée internationale comme Gio Pomodoro, Armando Di Rienzo, Lucio Fontana.

La procession est organisée par l’association des Chevaliers du Vendredi saint, les Frères mineurs de Saint Bernardin et l’archidiocèse de L’Aquila, avec le soutien de la mairie.

Penne et le tambour désaccordé (La tamorre scurdate)

Terminons notre parcours par la ville de Penne, où la procession du Christ mort existe depuis 1570 et continue aujourd’hui d’être une tradition vive et suivie.

Dans la nuit entre le jeudi et le vendredi, un homme encapuchonné et sonnant un tambour (la tamorre scurdate) parcourt les rues de la ville pour annoncer la procession imminente.

Le matin, la Vierge des Sept Douleurs est amenée en cortège depuis la Cathédrale jusqu’à l’église de la très Sainte Annonciation d’où, au coucher du soleil, partira la Procession du Christ mort. Toutes les autorités religieuses, militaires et civiques prennent part à la célébration et entonnent avec leurs citoyens un miserere, joué par la fanfare de la ville.

Une des caractéristiques qui rend unique cette procession est la présence d’une sculpture en bois qui réunit tous les symboles de la Passion du Christ et du Copertone, une couverture funèbre, brodée d’or et d’argent et décorée avec les images d’une croix rayonnante, de l’Arbre de la Connaissance, du Calice avec l’hostie solaire et l’arche de l’alliance.

Un Vendredi saint, des processions en quantité. Maintenant, c’est à vous de choisir à laquelle, parmi celles que nous avons sélectionnées, vous voulez assister.

Chiara
Rome, Avril 2019
Photo ©Oliver Jules 
Photo de couverture ©Gaetano La Fratta
Traduit par Francesca

Cet article fait partie de notre dossier Pâques dans les Abruzzes.
Articles et itinéraires intéressants pour passer une Pâques pleine d’émotions.

Vous pouvez les trouver en cliquant sur ci-dessous: