LE “BONJOUR” DE PIANELLA: LA SATIRE DES ABRUZZES
“lu Bbongiorne” di Pianella ©Maurizio D'Arcangelo

LE “BONJOUR” DE PIANELLA: LA SATIRE DES ABRUZZES

Le jour de Pâques, dans l’après-midi, un homme habillé en pape regarde par une fenêtre du centre historique de Pianella, dans la province de Pescara. Il déclame à un public attentif des anecdotes comiques concernant les familles les plus en vue de la ville.

Ne craignez rien : vous êtes seulement arrivés à Pianella le jour du « Bbongiorne », comme on l’appelle par ici, où se mélangent irrévérence et esprit grotesque : ce sont les mots d’ordre pour l’événement le plus folâtre et joyeux de Pâques dans les Abruzzes.

Origines et histoire du Bonjour de Pianella

Pianella ©Maurizio D'ArcangeloLa légende raconte qu’au Moyen-âge, pendant l’occupation des Lombards dans les Abruzzes, les occupants prétendaient des citoyens de Pianella un « bonjour » particulier : comme dans l’ancienne Rome les clientes étaient obligés d’offrir des dons aux maîtres pour leur souhaiter une bonne journée (pratique appelée salutatio matutina), ainsi les habitants de Pianella devaient eux aussi rendre hommage aux envahisseurs tous les matins. Ça va sans dire, le « bonjour » se rétorqua contre les nouveaux maîtres, victimes de l’ironie des habitants. 

Si par contre, nous essayons de trouver des traces plus concrètes de l’histoire du « bonjour », il faut faire un saut en avant dans l’Histoire et parler plutôt du risus paschalis. Très à la mode au XIII siècle, cette cérémonie prévoyait une diversion de la messe classique du jour de Pâques : différemment des autres jours, le prêtre devait s’improviser comique et satyre, enrichissant le sermon de grimaces et de blagues vulgaires pour provoquer le rire des fidèles. Malgré les critiques que cette pratique évoquait dans la Curie, ses partisans en reconnaissaient l’efficacité pour remplir les parvis. D’ailleurs, ce moment comique était très apprécié par les fidèles après la longue retenue du carême.   .

Quelque temps plus tard, en 1549, le « bonjour » est inscrit dans le statut de la ville de Pianella, au même niveau de récurrences liées au monde du labour des champs comme les vendanges, la moisson, et en définitive de la fête de Pâques dans sa signification la plus païenne. C’est un moment crucial pour cette manifestation, car sa légitimation protège les auteurs des satires de toute conséquence juridique.

En 1924, le journal “Il Risorgimento d’Abruzzo e Molise” parle pour la première fois de la manifestation du « bonjour » de la ville de Pianella.

Où qu’elle réside son origine, la fête du « bonjour » semble avoir préservé pour la ville de Pianella toute l’importance de la présence d’une veine satirique dans la vie de la communauté, non sans une pointe de sarcasme. Tous les ans, le jour de Pâques, la ville devient la scène comique des Abruzzes, grâce à des représentations théâtrales qui se moquent des personnages les plus en vue de la communauté, en proposant aux oreilles attentives du public tous les ragots de l’année précédente.

Quoi, quand, comment, combien de bonjours

Le sermon du pape saint Sylvestre, auquel nous avons fait référence dans l’introduction, est seulement une des représentations du « bonjour » de Pianella. Voyons quelles sont les autres :

La représentation historico-théâtrale

 PianellaDepuis 1995, l’association culturelle “Amici di Eduardo” met en scène la représentation historique du “bonjour”, en composant une satire en vers pour permettre à la tradition la plus ancienne de survivre : à 17h00, défilant sur un char, un ou plusieurs bouffons accompagnés de musiciens saluent les habitants de Pianella avec des phrases irrévérencieuses.

Le spectacle du balcon


Les façades des maisons du centre historique de Pianella sont une scène parfaite pour ce genre de représentations, nous l’avons déjà remarqué avec le sermon du pape saint Sylvestre. En ce qui concerne le spectacle du balcon, il s’agit d’une mise en scène théâtrale inspirée de la commedia dell’arte italienne et du théâtre de rue: l’intrigue devient le lieu parfait pour raconter les médisances et les rumeurs des habitants de la ville! Le spectacle du balcon et le sermon de saint Sylvestre ont lieu en même temps, à 18h30.

Lu Bbongiorne popolare

Dans la nuit, à partir de 22h00, les habitants prennent les rênes de la satire. Il s’agit là du vrai « bonjour » de Pianella, une série de satires et de tirades complètement spontanées. Peut-être, les plus intéressantes et sincères de toutes !

Buon divertimento!

Francesca
Toulouse, mars 2019
Photos ©Maurizio D’Arcangelo

Cet article fait partie de notre dossier Pâques dans les Abruzzes.
Articles et itinéraires intéressants pour passer une Pâques pleine d’émotions.
Vous pouvez les trouver en cliquant sur ci-dessous: