VILLA BADESSA ET LE PÂQUES BYZANTIN
Chiesa di Santa Maria Assunta ©wikipedia

VILLA BADESSA ET LE PÂQUES BYZANTIN

Il y a quelques temps, je découvrais avec surprise l’existence d’une ancienne communauté catholique qui utilise encore le rite byzantin à quelque kilomètre de chez moi. Dans cet article, je vais vous parler de Villa Badessa, hameaux de Rosciano (PE) et de sa célébration de Pâques selon le rite byzantin, un ensemble de manifestations du Vendredi saint jusqu’au dimanche.

Pourquoi un Pâques byzantin dans les Abruzzes ?

Villa Badessa héberge depuis le XVIII siècle une communauté italo-albanaise, qui malgré le passage du temps a réussi à garder ses traditions culturelles et religieuses et sa langue d’origine. Ici, les dix-huit familles arrivées dans les Abruzzes à cause d’une persécution turque dans leur Pays d’origine se sont installées et sont devenues partie intégrante de la communauté locale, en léguant aux habitants de la zone les particularités du rite byzantin pour lequel ils avaient été poursuivis.

Les rites selon la tradition

Une des traditions les plus fascinantes a lieu dans l’église de Santa Maria Assunta, le vendredi soir : il s’agit des “enkomia”, les pleurs des femmes sur l’icône de la déposition du Christ pendant la veillée du vendredi de Pâques.

Après la veillée, aux petites heures, les habitants sortent de l’église et donnent vie à une procession silencieuse qui occupe l’intégralité des routes du petit hameau. La procession est éclairée seulement par les flambeaux des participants.

Le dimanche de Pâques

Autrefois, le papas (le prêtre byzantin), habillé des parements sacrés et équipé de l’icône de la Résurrection, guidait les fidèles dans une procession depuis la petite église de Santa Maria Assunta avant la célébration de la messe de Pâques. Le parcours débutait de l’iconostase intérieure (cloison, de bois ou de pierre qui dans les églises de rite byzantin sépare les lieux où se tient le clergé célébrant du reste de l’église) et finissait au narthex (portique interne qui fait transition entre l’extérieur du bâtiment et l’intérieur).

Aujourd’hui, la liturgie de Pâques débute à 7h du matin : les fidèles se retrouvent en dehors de l’église. Le papas, avec eux, frappe à la porte trois fois pour voir si le diable répond. De l’intérieur de l’église, quelqu’un répond : « Qui es-tu ? » et tout le monde entre dans l’église.
La célébration de la résurrection du Christ commence, entourée de plus de 70 icônes datées du XVI au XIX siècles et accompagnée de chants en grec.

Une anecdote

Uova Paul Cooper Flickr
Uova decorate ©Paul Cooper

À la fin de la liturgie de Pâques, tous les fidèles échangent des vœux, des œufs rouges typiques, du pain bénit et du blé bouilli et aromatisé avec des épices.

Chiara
Rome, Avril 2019
Photo de couverture ©Wikipedia
Photos oeufs ©Paul Cooper

Cet article fait partie de notre dossier Pâques dans les Abruzzes.
Articles et itinéraires intéressants pour passer une Pâques pleine d’émotions.
Vous pouvez les trouver en cliquant sur ci-dessous:

Fermer le menu