.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Abruzzo.no raconte les Abruzzes
à travers les gens qui y vivent,
qui l’animent et qui en ont fait un choix de vie.

Abruzzo.no se veut un lieu de (re)découverte de la région à travers les yeux et les histoires de ses habitants, les métiers anciens et nouveaux, les itinéraires, les goûts et les parfums de ce merveilleux coin d’Italie. Grâce aux regards des “Genti d’Abruzzo” nous retraçons des anciens chemins ou nous en créons des nouveaux, nous rêvons des vies inédites et en couleur.

En compagnie de Chiara et Francesca (qui sotto qui connaissent les Abruzzes pour y avoir vécu et pour s’en être éloignées,

nous avons donné vie à ce projet:

Les Abruzzes à travers ses gens

Qu’allez-vous trouver sur Abruzzo.no?

Lieux et itinéraires

Un guide à la (re)découverte de la région

Gens des Abruzzes

les histoires de ceux qui vivent les Abruzzes

 

Vous pouvez également utiliser les étiquettes, pour trouver les sujets qui vous intéressent le plus.

Suivez-nous sur Facebook et Instagram pour découvrir nos nouveaux articles et pour nous encourager dans ce projet.

Enfin, n’hésitez pas à nous proposer des nouveaux sujets, des personnages, des lieux et des itinéraires qui vous ont frappé lors de votre voyage dans notre région. Vous pouvez nous contacter par mail.

 

Comment est né Abruzzo.no ? 


L’idée originale de ce projet est née de
Birger, mon mari norvégien, qui visitant les Abruzzes pour la première fois il y a quelques années, a découvert une région “qui ne fatigue jamais”.


En 2007, il a enregistré ce domaine avec l’objectif de faire connaître la région italienne en Scandinavie. Avec l’aide de ses deux amis
Børre et Annelise, nous avons donc commencé travailler ensemble à la création d’Abruzzo.no mais le projet, pour une raison ou une autre, est resté dans un tiroir. En 2018, j’ai décidé de le reprendre en main, et nous voilà, pour la grande satisfaction de l’équipe norvégienne originelle.
Ed eccoci qui!

 

Je souhaite à tous une bonne lecture et une bonne découverte,
Venusia

Venusia

Venusia a vécu pendant vingt ans à la même adresse dans les Abruzzes, mais depuis 2003 elle vit à l’étranger, changeant de temps en temps de travail, de pays, voir de continent. Parmi ses passion, comme discuter en quatre langues même avec les cailloux, nous trouvons les Abruzzes et ses gens. Pour Abruzzo.no, étant avec son mari Birger (qui désormais comprend même le dialect de la région) l’idéatrice du projet, elle s’occupe un peu de tout.

Proverbe favori: "Chi s'avante e'chicocce" (la personne qui se vante a une tête comme une courge vide)
Plat favori: “Brodo di cardone”, soupe typique de Noël (même si le choix est ardu).
Lieu du coeur: la côte des Trabocchi, les forêts de la Majella, et “la Lanciano addavere” (que l’on pourrait traduire avec: “la Lanciano pour de vrai”).

Francesca

Francesca

Partie des Abruzzes en 2014, désormais Francesca a la nostalgie de chez elle seulement en entendant parler d’ours, de loups et des dragées typiques de sa région. Passionnée de littérature, le monde pourrait tomber pendant qu’elle est absorbée dans la lecture : elle ne s’en rendrait pas compte. Aujourd’hui elle vit à Toulouse, en France, où elle enseigne italien à l’Université Jean Jaurès et écrit à propos de littérature, de culture et de société pour les revues Radici et La Bibliothèque italienne. Pour Abruzzo.no, elle écrit, corrige, traduit.

Proverbe favori: “A ògne ttèrre c'è n’usanze; a ògne mmijjicule c'è na pànze” (Tous les lieux ont une coutume comme tous les ventres ont un nombril).
Plat favori: “pizza et feuilles” (pan de maïs cuit au feu servi avec des feuilles de chicorée bouillies et cuites à la poêle avec de l’huile et de l’ail, ainsi que des poivrons rouges secs et des sardines panées et frites).
Lieu du coeur: Tout simplement, chez moi. Des oliviers et des vignobles à perte de vue, des collines vertes et un aperçu de mer à l’horizon: Abruzzo in a nutshell.

Chiara

Arrivée à Rome il y a 13 ans, après une parenthèse à Pérouse et quelques mois éparpillés dans la “perfide Albion”, Chiara a choisi de vivre dans la capitale pour travailler dans les domaines de la communication, de l’évènementiel et du marketing. C’est presque par hasard si parfois elle se découvre en train de raconter sa terre, de faire goûter ses spécialités, souvent méconnues, ou de s’enthousiasmer pour le charme des lieux et des gens des Abruzzes. Côte des “trabocchi”, “Pallotte cace e ove”, “Bocconotti” sont seulement certains des arguments qu’elle utilise pour captiver ses auditeurs… Pour Abruzzo.no, elle écrit, interview, s’occupe des réseaux sociaux.

Proverbe favori: “Daje e daje, la cipolle divende aje” (Si tu insistes, même l’oignon peut se changer en ail)
Plat favori: Pallotte cace’ e ove (boulettes d’oeufs et fromage frites et cuites dans une sauce de tomates et poivrons)
Lieu du coeur: les collines de la Frentania, qui descendent doucement vers la mer Adriatique, sans oublier la montagne juste derrière qui nous protège.

Fermer le menu